Cloud Layer tempErature in Version and vEgetation in La Réunion

Ce projet s’intègre dans le thème 1et 2 portant sur le changement global et impact sur le milieu naturel.Ce projet a pour but de caractériser la couche! de nuages (partie basse et haute) qui joue un rôle déterminant dans le fonctionnement des forêts tropicales de montagne.

Date de début de projet :

01/03/2016

Date de fin du projet :

31/12/2016

Objectifs

Le projet CLEVER s’intéresse à caractériser la couche basse des nuages et la couche d’inversion de température à La Réunion, à l'aide d'un LIDAR mobile . Cette caractérisation de la couche nuageuse sera mise en lien avec les différents types de végétations d'un transect altitudinal dans l'Est de l'île et également avec le bassin versant SOERE de la Plaine des Fougères. Dans le futur, il sera envisageable avec ces données de terrain de valider un modèle d'ennuagement  (AROME, Météo France) qui permettra d'accéder à la structure de la couche de nuage sur l'ensemble de l'île. Ce projet interdisciplinaire portant sur la relation plante Catmosphère et changement climatique, relie trois laboratoires de l'OSU Réunion: Pvmt, Lacy et Géosciences. 

Localisation

Réunion

Description

Les objectifs du programme s’intègrent dans l’étude des effets des changements climatiques sur les flores insulaires, particulièrement sur le rôle de la couche de nuage sur les forêts de montagne. Ce projet vise à caractériser la partie basse et la partie haute de cette couverture nuageuse dans un premier temps sur le flanc Est de l’île de La Réunion, côte au  vent , données que nous pourrons relier à nos données de végétation déjà acquises .Ce travail sera utilisé pour fournir les observations nécessaires à la modélisation des gammes altitudinales des espèces en lien avec cette couche nuageuse en fonction des différents scénarii climatiques. Dans le futur, il serait envisageable de réaliser une même étude sur la côte au vent, versant Ouest de l’île, afin de comparer, les paramètres de base et hauteur maximale des nuages. Ces données de terrain obtenues, couplées aux données d’autres projets (e.g. FARCE et STRAP) et aux données d’imagerie satellitaire (couverture nuageuse) viendront ainsi valider les simulations d'ennuagement du modèle AROME (modèle de prévision numérique du temps à maille fine– 2,5 km -   exploité en opérationnel à Météo-France), qui permettront d'accéder à la structure de la couche nuageuse sur l'ensemble de l'île et sur plusieurs années.

Partenaires

  • Laboratoire PVBMT
  •  Laboratoire LACy
  • Laboratoire GéoSciences

Equipe

  • Umr-pvbmt :
    Flores Olivier
    Strasberg Dominique
  • LaCy
    Duflot Valentin
    Leclair De Bellevue Jimmy
  • GéoSciences
    Join Jean Lambert
  • CeC :
     Gabriel Rosalina 

Financement

Région-Réunion

Cookies de suivi acceptés