Les baobabs de l’Archipel des Comores : éléments de biogéographie pour la sauvegarde et la conservation d’un patrimoine négligé : Présentation travaux

Abdillahi Maoulida Mohamed, nouveau chercheur au sein de l'Umr-Pvbmt, présentera ses travaux de thèse de doctorat, le jeudi 12 Octobre 2017 à 11h00 , en salle 1 du Pole de Protection des Plantes au Cirad à Saint Pierre.

Résumé 

Deux espèces de baobabs sont présentes aux Comores. Une thèse de doctorat sur la biogéographie des baobabs des Comores vient d’être soutenue pour favoriser une meilleure gestion et conservation du genre Adansonia. Ses résultats ont montré que les baobabs sont arrivés aux Comores par voie marine. Cette étude de post-doctorat propose l’outil génétique pour approfondir ces résultats en se basant sur des échantillons récoltés aux Comores.     

Publiée : 04/10/2017

Cookies de suivi acceptés