Partenariats

Les partenariats socio-économiques sont l'une des priorités de l' UMR PVBMT, répondant au mandat du Cirad de recherche finalisée pour le Sud, intégrant l’appui au développement économique des régions françaises ultramarines.

Objectif

La priorité pour le développement incluant l'écologie est un objectif partagé entre l’Université et le Cirad pour le territoire de la Réunion. Les équipes de PVBMT ont poursuivi ce fort positionnement pour contribuer au développement d’une agriculture performante mais plus écologique et pour appuyer les politiques de conservation des écosystèmes naturels. La majorité des activités concerne des biens publics, avec la diffusion de méthodes de gestion des bioagresseurs (limitant l’utilisation de pesticides tout en augmentant la rentabilité des systèmes de culture) ou de méthodes de restauration écologique pour conserver les espaces naturels sensibles.

Un rôle dans l'accompagnement d'initiatives privées

L'unité favorise une activité croissante avec des partenaires privés au niveau international (semenciers privés) et dans le pôle de compétitivité Qualitropic, au sein duquel l'UMR PVBMT est la première unité de recherche en termes de projets labellisés et financés (10 dont 2 incluant des doctorats CIFRE). Elle est également à l’origine de la création de deux entreprises innovantes réunionnaises (Vitrorun et eKoal) et assure toujours leur accompagnement vers la viabilité économique. Elle assure la mise au point de nouvelles technologies avec l'ANSES et la société Qualiplante (société européenne) sur les méthodes de diagnostic pour l’exploitation industrielle des brevets (PCR multiplex).

L'activité croisée en agronomie et en écologie permet d'apporter des connaissances utiles au débat citoyen sur une approche intégrée du développement durable dans un territoire comme la Réunion et plus largement dans les pays insulaires de la région océan Indien.

Une forte implication pour la biodiversité et le patrimoine naturel

L'unité s'est investie dans la création du portail web Biodiversité et Agriculture OI (www.bio-agri.org). Ce portail contient des outils web diversifiés et de technologies récentes (vidéos pédagogiques, BDD PRPV, annuaire, systèmes experts IDAO…) au service d’une science plus « participative » pour la sécurité alimentaire, la sauvegarde de la biodiversité et le développement de l’écotourisme. Elle est également fortement investie dans le débat public pour la conservation du patrimoine naturel : Plaidoirie  pour la création du Parc national et l’inscription au patrimoine mondial (Unesco). 

Cookies de suivi acceptés